Des examens approfondis sont nécessaires pour confirmer la présence d'un cancer, en préciser la nature et l'étendue et guider le choix d'un traitement adapté à votre situation.

La démarche diagnostique

Les symptômes du cancer de l'estomac ne sont pas spécifiques de ce cancer et ne permettent donc pas à eux seuls le diagnostic d'un cancer.

Différents examens sont réalisés pour confirmer la présence d'un cancer, le localiser précisément et en définir le type.

Lors d'une consultation, le médecin vous interroge sur vos antécédents personnels et familiaux afin d'en savoir plus sur vos symptômes et vos facteurs de risques. Il réalise par ailleurs un examen clinique complet.

En cas de suspicion de cancer de l'estomac, une endoscopie œsogastrique est réalisée. Elle permet d'observer l'intérieur de l'estomac et de visualiser la présence d'une tumeur. Des biopsies de la lésion sont souvent effectuées pendant l'intervention. Les tissus prélevés font l'objet d'une analyse au cours de l'examen anatomopathologique afin de confirmer la présence ou non de cellules cancéreuses. Si un cancer est diagnostiqué, cet examen permet également de préciser le type de cancer dont il s'agit et ses caractéristiques.

Évaluer l'extension du cancer

L'étendue de la tumeur au moment du diagnostic est un des critères déterminants dans le choix d'un traitement adapté à votre situation.

Plusieurs examens d'imagerie peuvent être réalisés, en complément de l'endoscopie œsogastrique, pour évaluer jusqu'où s'est propagé le cancer et donc définir son stade.

Il s'agit le plus souvent d'un scanner du thorax, de l'abdomen et du pelvis (aussi appelé TDM thoraco-abdomino-pelvienne). Il permet de voir si la tumeur a envahi des organes voisins et/ou a formé des métastases.

Parfois, une écho-endoscopie, une scintigraphie osseuse et/ou une IRM cérébrale sont proposées. En cas de résultat de TDM incertain, un PET Scan peut compléter le bilan.

Le délai entre la découverte de quelque chose d'anormal et le début d'un traitement peut parfois sembler très long. Ce temps est nécessaire pour réaliser les examens, établir le diagnostic et définir le traitement le plus adapté.

Pour en savoir plus sur les examens :

Guide estomac tableaux 2 - PDF 31,73 ko